Rendez-vous économique du Val Maubuée

Le 23 octobre dernier, la Communauté d’Agglomération organisait son traditionnel « Rendez-vous économique » avec les décideurs et institutionnels du Val Maubuée.

Quelles perspectives de croissance pour 2014 et 2015 ?
Non sans humour, Jean Raffin, directeur de l’antenne économique de la Banque de France à Marne-la-Vallée, a répondu à la question pour l’international et notre pays.

Si l’évolution du PIB apparaît très contrastée selon les grandes aires économiques, la zone euro semble sortir de la récession avec, toutefois, une croissance et une inflation revues à la baisse pour le second trimestre 2014. Une tendance  qui concerne aussi l’Hexagone. Cependant, selon la Banque de France, notre pays, doué d’une « force d’inertie » conséquente, présente des résultats relativement acceptables par rapport à ses voisins.

Pour ce qui est du Val Maubuée, les indicateurs sont apparus, dans l’ensemble, plutôt encourageants, même si la crise n’épargne pas l’agglomération, notamment avec une hausse continue du chômage. La situation contrastée des entreprises du secteur justifie les projets de redynamisation des zones d’activités, à l’instar de ce qui a été réalisé sur la ZAI de Torcy.

Gérard Eude, Vice-président du Val Maubuée chargé du développement économique, grand animateur du « Rendez-vous », a conclu la séance en répondant à des interrogations de l’assistance, comme le problème du foncier disponible par rapport à la construction de logements.

Sur ce point, le Vice-président a formulé une triple réponse. La libération de terrains pour offrir plus de logements, notamment aux jeunes, ne peut se faire que par :

  • l’intensification urbaine (gagner des m² sur les fonciers pavillonnaires)
  • et/ou le développement des innovations techniques et une normalisation simplifiée permettant de construire et rénover moins cher (rappelant ainsi que le Cluster Descartes est dédié à la Ville durable)
  • et/ou l’inflexion vers un nouveau modèle dans les usages, par exemple : la réflexion sur la mutualisation, plutôt que la propriété, des moyens de transport (voitures) qui permettrait d’obtenir des gains sur les surfaces de stationnements et donc des gains sur le foncier.

Vidéo : Résultats de l'enquête 2014 auprès des chefs d'entreprises du Val Maubuée

Télécharger

Renseignements
Département développement économique, emploi et enseignement supérieur,
tél. 01 60 37 23 55, eco@valmaubuee.fr