Mieux vivre au Val Maubuée

Rendez-vous Citoyen - MIX(cité) - 15/04/2015

"Comment donner envie aux populations de venir et de rester dans nos quartiers ?" Voilà l’une des questions majeures de la réunion publique organisée par l’Agglomération le 15 avril, dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau contrat de ville. L’occasion, pour les nombreux acteurs et habitants du territoire présents, d’aborder la question du mieux vivre ensemble.

MIX(cité)

Introduite par un diagnostic, la réunion a d’abord permis de mettre en lumière un paradoxe : le Val Maubuée est un territoire économiquement dynamique, moteur sur la thématique du développement durable, doté d’un fort potentiel de développement avec l’arrivée prochaine du Grand Paris Express… mais abrite une population qui ne profite pas partout de ces atouts. Ainsi, les écarts ont tendance à se creuser entre certains quartiers, au risque de menacer la cohésion sociale du territoire.

Du potentiel !

Pour autant, l’état des lieux n’est pas tout noir, et laisse apparaître de beaux atouts non négligeables : entre autres, la jeunesse des habitants et le multiculturalisme ! Beaucoup de participants ont par ailleurs souligné la richesse du milieu associatif – qu’il faut soutenir et aider à se structurer –, le fort enjeu que représente l’école – lieu où se crée la mixité, mais où peuvent se développer aussi les premières fractures sociales –, ou encore développé quelques pistes pour écrire, ensemble, une nouvelle page d’histoire du Val Maubuée. Des témoignages d’où transpirait, souvent, un fort attachement au territoire.

Et maintenant ?

Nicolas Delaunay, vice-président de l’Agglomération en charge du renouvellement urbain, de la politique de la ville et des transports, avait au préalable tracé les contours de cette rencontre : "Il s’agit de créer, ensemble, une dynamique. Cette réunion n’est pas une fin en soi, mais un commencement ! " L’idée étant de définir, ensemble, "les sujets les plus criants à aborder dans le contrat de ville". Ainsi, à la suite de cette première réunion, plusieurs ateliers thématiques et géographiques (pour le quartier de l’Arche Guédon, du Mail et des Deux-Parcs) ont été et seront organisés jusqu’au début du mois de mai, qui permettront de poser un diagnostic territorial et d'identifier des orientations. Puis le contrat de ville en lui-même sera rédigé et signé en juin. Des financements seront alors attribués pour mener à bien les actions imaginées…

Le contrat de ville : C'est un contrat signé entre l’État, les collectivités territoriales et plusieurs partenaires portant sur des quartiers identifiés. Il vise à réduire les écarts de développement entre ces quartiers et le reste de l’Agglomération. Trois sites du Val Maubuée font l’objet du nouveau contrat de ville : l’Arche Guédon et le Mail à Torcy, et le quartier des Deux-Parcs, à cheval sur Noisiel et Champs-sur-Marne.
Sur les trois quartiers ciblés seront mis en place, dès le mois de juin, des conseils citoyens composés à parts égales d’habitants et d’acteurs associatifs, chargés de réfléchir, ensemble, aux actions à mener pour mieux vivre ensemble… Les inscriptions se font auprès des communes de Noisiel et de Torcy. Cette dernière organise deux réunions : mardi 2 juin à 19 h à la Maison Léo-Lagrange, pour le quartier Le Mail / Victor-Hugo et mardi 9 juin à 19 h à l'OMAC - Arche-Guédon, pour le quartier de l'Arche-Guédon.