Qu’est-ce qu’être laïque aujourd’hui ? Rendez-vous citoyen du Val Maubuée

Rendez-vous citoyenA l’occasion du 108e  anniversaire de la loi sur la séparation des Églises et de l’État Paul Miguel, président de la communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée a initié une deuxième rencontre citoyenne autour de la laïcité, le 9 décembre, à l'université de Marne-la-Vallée.

L'objectif de cette manifestation était que chacun, habitant, élu, étudiant, responsable associatif, journaliste, historien, penseur, puisse s'interroger sur sa définition de la laïcité. Paul Miguel a introduit le débat en énonçant que, pour lui, la laïcité est "au cœur de notre modèle de société, dans lequel l'Etat est tout à la fois le garant de l'espace public commun et le garant de la liberté de conscience de chaque individu" et que, si elle n'est pas en concurrence avec d'autres opinions, la laïcité : "c'est la liberté d'en avoir une. C'est la clef de voute de l'édifice qui nous permet de vivre ensemble, malgré nos différences".

Pour vous qu'est-ce que la laïcité ?

Des habitants du Val Maubuée ont livré leur témoignage sur le sujet. Leurs propos ont été recueillis dans un petit film produit par Coquelicot 77.

Eclairages

Quatre personnalités ont répondu à l'invitation de l'agglomération pour nourrir la conférence/débat de leurs points de vue.

Mathilde LarrèreMathilde Larrère, docteur en histoire contemporaine, enseignante-chercheuse à l’université de Marne-la-Vallée, a rappelé les fondements historiques de la loi de 1905, opposant les visions "conciliantes" et apaisante de Jules Ferry, Aristide Briand et Jean Jaurès à la vision "radicale" et anticléricale d'Émile Combes.


Sophie ErnstSophie Ernst, professeur de philosophie, chargée d'études à l'INRP, Institut national de recherche pédagogique, a remarqué qu'autrefois le débat sur la laïcité se situait plutôt dans un contexte collectif alors qu'aujourd'hui, il tend à être l'expression de revendications d'ordre individuel et que l'équilibre entre la sphère publique et la sphère privée s'est fragilisé.


Jean-Louis AuducJean-Louis Auduc,  professeur agrégé d’histoire, enseignant-chercheur à l’université de Créteil a réaffirmé les principes inhérents à la laïcité : liberté absolue de conscience, égalité de toutes les croyances ou incroyances, impartialité (plutôt que la neutralité) de l'Etat et de ses services publics.


Guy ArcizetGuy Arcizet, médecin de quartier à Bagnolet pendant 40 ans, ancien Grand Maitre du Grand Orient de France a fait part de ses propres questions sur ce qu'apporte aujourd'hui la laïcité, se demandant si, après la liberté de pensée, le combat à mener ne serait pas celui de la solidarité.


Un débat conclu avec les questions du public et autant de définitions de la laïcité que d'intervenants. De quoi nourrir de prochains débats.