Piotr Kowalski - Torcy

Cours de l’Arche Guédon à Torcy

1% artistique - date de création inconnue

 

CONCEPTION ET RÉALISATION

Le quartier de l’Arche Guédon à Torcy préfigure la conception de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée. Les architectes de l’atelier de Montrouge (1972-1983) contribuent à l’élaboration de ce nouveau quartier.
Le projet de 1% artistique est alors attribué à Piotr Kowalski, membre de cet atelier. La vision prospective de la ville nouvelle offre de nouveaux équipements aux habitants, en mitoyenneté avec le bâti existant et se doit selon le dispositif de loi du 1% artistique d’associer des artistes pour identifier le nouvel espace public et par là même faire rayonner la nouvelle image de la ville.
La sculpture de Piotr Kowalski est implantée au centre du cours de l’Arche Guédon dans le nouveau cœur du quartier piétonnier, directement sur le dallage. Elle ponctue l’espace par une colonne en métal présentant 4 faces. Une série de plaquettes métalliques inclinées est insérée en débord de la colonne selon un rythme d’intervalles différents sur chaque face de la sculpture. Elles étaient autrefois colorées en contraste avec l’aspect
sombre du métal de la colonne. Une des idées-force du projet de ce quartier reposait sur une dominante lumière qui devait émailler l’espace public et ses équipements. Piotr Kowalski a respecté cette donnée par des éclairages au néon répartis dans l’environnement dont il reste quelques traces sur le lycée. Sa sculpture comporte également deux néons inclus sur toute sa hauteur, sur deux faces opposées, dans une gorge protégée d’une surface en lexan. Ils diffusaient une lumière rouge. Le piéton peut rayonner autour de la sculpture librement. Ce parvis en hauteur offre un point de vue sur le quartier. La sculpture s’y détache dans sa verticalité, sa sobriété et son isolement comme un repère visuel.
Le traitement de la sculpture, des revêtements du sol et des garde-corps du parvis renforcent l’aspect minéral du quartier.

Technique : la structure intérieure du pylône est en acier, boulonnée sur une fondation en béton. L’habillage extérieur est en tôle d’aluminium anodisé. Eclairage néon.

ÉLÉMENTS BIOGRAPHIQUES ET AUTRES ŒUVRES D’ART URBAIN

Se reporter à la fiche de « l’Axe de la Terre » réalisée à Champs-sur-Marne par le même artiste.