Nicolas Delaunay

VICE-PRÉSIDENT, CHARGÉE DU RENOUVELLEMENT URBAIN,
DE LA POLITIQUE DE LA VILLE ET DES TRANSPORTS

J'ai exactement le même âge que le Val Maubuée

Nicolas Delaunay © Yann PiriouAu service d'hommes et femmes politiques depuis plus de quinze ans, Nicolas Delaunay aime le théâtre, les voyages, courir le dimanche matin autour des étangs de Lognes, mais là n'est certainement pas l'essentiel…

Ce garçon-là semble être né avec une conscience politique et avoir passé sa jeunesse à mêler ses idées et sa carrière professionnelle. "Venu de Seine-Saint-Denis, comme beaucoup d'habitants du Val Maubuée, ayant étudié à l'université puis travaillé pour des élus locaux, j'avais 0,1 % de chance d'intégrer un cabinet ministériel, observe le jeune conseiller "Grand Paris", aujourd'hui installé rue de Varenne, à deux pas de Matignon. Je serai fier si, modestement, je parviens à y faire entendre la voix des territoires et… d'un banlieusard." Sensible aux inégalités de générations, prolixe sur le déblocage de l'ascenseur social, il enchérit : "Je défends la diversité au sein des élites. On ne peut pas continuer à évoluer dans une société dirigée par une élite composée à 80 % d'hommes blancs issus des familles favorisées et des grands corps de l'État".

Convaincu que pour "agir", l'échelle locale est pertinente, Nicolas est passé de l'autre côté de la barrière électorale. "Mon rôle, en tant qu'élu, est d'écouter mes concitoyens et de relayer leurs préoccupations. Nous voulons tous préserver notre cadre de vie mais nous aspirons à habiter des villes avec des petits commerces, des services de proximité, des lieux pour pouvoir se rencontrer sans faire des kilomètres en voiture. Au nom de quoi n'aurions-nous pas droit, ici, à un réseau de vélos comme le Vélib parisien ? Le Val Maubuée arrive à une période charnière de son histoire. Nous devons être fiers de ce qu'il a été dans ce moment exceptionnel de la construction des villes nouvelles mais il faut désormais accepter de porter un regard neuf sur ce qu'il pourrait devenir. Le Grand Paris sera une réussite quand, pour travailler ou se divertir, les Parisiens franchiront autant le périphérique que nous le faisons aujourd'hui, dans l'autre sens."

 BIO EXPRESS

> Nicolas Delaunay est né en 1972 et a grandi à Bagnolet (93).
> Des années 1980, il se souvient de l'élection de François Mitterrand et de la construction de Marne-la- Vallée, le long de l'autoroute A4. Enfant, sur la route qui mène sa famille du côté de Ferrières, il réclamera une visite des "Camemberts" de Noisy-le-Grand…
> 1997, Daniel Vachez, maire de Noisiel et député de Seine-et-Marne, offre à ce titulaire d'un DESS de Communication, politique et animation locales un poste d'attaché parlementaire.
> 2001-2014, successivement directeur de cabinet de Michel Ricart, maire de Lognes et président du SAN, puis de Vincent Eblé, président du conseil général de Seine-et-Marne.
> 2014, exerce aujourd'hui son premier mandat de conseiller municipal à Lognes et de vice-président à l'Agglomération.
> Depuis le mois de mai 2014, il est "conseiller Grand Paris" auprès de Sylvia Pinel, ministre du Logement et de l'Égalité des territoires.

Portrait tiré du valmaubuée mag #127 - Automne 2014
Tous les portraits