Jean-François Piotrowski

VICE-PRÉSIDENT, CHARGÉE DES TRAVAUX, DES RÉSEAUX,
DE L'ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

J'ai toujours été attiré par les grands espaces

Jean-François Piotrowski © Yann PiriouDerrière l’inlassable défenseur des espaces verts et boisés du Val Maubuée se cache un tout juste grand-père – "en attente que la tribu s’agrandisse" – amoureux de la montagne et ancien sportif accompli, qui a très tôt retroussé ses manches et chaussé des crampons…

Tout semble commencer à l’âge de 9 ans. À l’heure où la plupart usent encore nonchalamment leur fond de culotte sur les bancs de l’école, prompts à s’en extirper, Jean-François, lui, s’y plaît, notamment grâce à son instituteur. "C’est lui qui m’a donné le goût pour le sport, et l’envie de m’engager auprès des gamins". Résultat, il entame très vite une carrière de rugbyman qui s’achèvera vingt et un ans plus tard. Son poste ? Arrière, "celui qui est le plus libre et en même temps le dernier rempart." En parallèle, il participe aux sorties et activités sportives mises en place par son ancien instituteur et commence, "dès 13-14 ans", à encadrer des enfants à peine plus jeunes que lui. Il devient alors très vite animateur en centre aéré et en centre de vacances. Il y découvre la montagne et y prend goût, passant son diplôme d’accompagnateur en moyenne montagne et, plus tard, s’attaquant à plusieurs sommets, "pas mal de 3 000 dont le Râteau (3 809 m) dans le massif des Écrins et la Dent Parrachée (3 697 m), mais jamais le mont Blanc, mon grand regret." Poursuivant son parcours linéaire, il embrasse très tôt une carrière d’éducateur spécialisé auprès de jeunes de 13 à 18 ans, poste qu’il occupe toujours aujourd’hui, en même temps qu’il forme de futurs travailleurs sociaux. "Je délivre aux étudiants mon expérience professionnelle. C’est une manière de passer le relais."

Mais on ne peut pas ainsi s’engager professionnellement et rester sourd à son environnement. Débarqué à Champs-sur-Marne au début des années 1980, alors que la ville nouvelle s’érige à peine, que tout est à bâtir et à défendre, il intègre la FCPE, le comité de quartier du Ru de Nesles et le centre social et culturel Georges-Brassens, "trois associations qui venaient de naître et que j’ai contribué à mettre en route." Quelques années plus tard, alors qu’il raccroche ses crampons de rugbyman, il intègre une équipe municipale, traduisant ainsi en politique ses engagements associatifs. Depuis, il continue à porter son goût pour le partage et la transmission, ses plus beaux sommets.

 BIO EXPRESS

> Jean-François Piotrowski naît en 1959 dans le Val d’Oise, "côté Vexin français”.
> Marié en 1982, il est père de deux enfants nés en 1983 et 1988.
> 1978 : devient éducateur spécialisé, poste qu’il occupe toujours aujourd’hui.
> 1981 : s’installe à Champs-sur-Marne.
> 1989 : élu adjoint au maire de Champs-sur-Marne, d’abord chargé de la petite enfance et de l’enfance, puis de l’urbanisme, de l’aménagement et du cadre de vie.
> 1995 : intègre l’Agglomération et devient vice-président chargé de l’environnement et du cadre de vie.

Portrait tiré du valmaubuée mag #130 - Été 2015
Tous les portraits