Actions

Les actions de la MJD

La médiation pénale
Vise à assurer la réparation du dommage subi par la victime, à mettre fin au trouble à l’ordre public résultant d’une infration pénale et à permettre le reclassement de l’auteur.
Ces dossiers sont donnés par le Procureur de la République.

Le rappel à la loi
Vise à prévenir la rédicive pour ce qui relève de la petite délinquance quotidienne.
Les délégués du Procureur reçoivent les auteurs des faits et s’assurent de l’exécution de l’obligation fixée par le Procureur de la République.

Le règlement amiable des confilts
Les conciliateurs de Justice, pour tous les petits litiges de la vie quotidienne, ont pour mission de favoriser et de constater le règlement amiable des conflits qui leurs sont soumis.

La demande de droit

Il s’agit d’informer les citoyens sur leurs droits et obligations, leur permettre d’accéder à des connaissances juridiques afin de gérer leur vie quotidienne, professionnelle et familiale : Droit de la famille, du travail, de la consommation...

La médiation familiale
Grâce à l’intervention d’un conseiller conjugal, elle permet au couple d’apprendre à communiquer, à surmonter les difficultés afin de continuer à vivre ensemble.
Elle effectue également des médiations, soit à la demande des parties, soit à l’initiative du juge dans les litiges relevant du droit de la famille.

Le Défenseur des droits
Le délégué du Défenseur des droits peut traiter, par la voie du règlement amiable, les réclamations relevant de la compétence du Défenseur des droits dans les domaines des relations avec les services publics, de la défense des droits de l'enfant et de la lutte contre les discriminations. Il est astreint au secret professionnel et tenu à l’impartialité.

Aide juridictionnelle
Elle permet au personnes disposant de ressources modestes d’avoir accès à la justice. Prise en charge par l’État de la totalité ou partie des frais de procès.

Avocats et notaires
Consultations gratuites.

CIDFF

Le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles assure deux permanences sur le droit du travail.