Encourage

De la ville nouvelle à la ville durable

La protection de l’environnement apparaît aujourd’hui comme l’un des défis majeurs auxquels l’Europe est confrontée. C’est pourquoi les villes nouvelles partenaires ont choisi de s’engager dans la mise en œuvre d’un projet commun dénommé « Encourage » visant à l’amélioration du management environnemental dans les parcs d’activités.

L’objet du projet était de rendre les parcs d’activités économiques plus respectueux de l’environnement, de sensibiliser les entreprises à la défense de l’environnement, et ce, bien au-delà d’une simple contrainte réglementaire. Le projet s’est décliné autour de trois pistes de réflexion : l’élaboration de chartes de qualité environnementale (CQE), le développement des transports alternatifs à la voiture individuelle et la création de liaisons douces (piétonnes et cyclables), et l’utilisation des énergies renouvelables.

Qualité environnementale au Val Maubuée

  • Étude de faisabilité pour l’implantation d’une vélostation
    Afin de promouvoir l’usage des modes alternatifs à la voiture, et spécifiquement la complémentarité vélo/transports collectifs, le SAN a engagé une étude de faisabilité visant à créer une vélostation à la gare de Torcy. Cette étude, d’un montant de 22000 €, s’est terminée en janvier 2007. La vélostation devrait voir le jour en 2010, permettant ainsi de garantir un stationnement sécurisé et d’offrir différents services aux cyclistes, notamment la location de vélos courte ou longue durée, pour les usagers occasionnels comme réguliers.
  • Étude de requalification de la ZAI de Torcy
    Le SAN a initié une réflexion autour de la requalification de l’un de ses parcs d’activités. Cette réflexion, élaborée en collaboration avec les entreprises, prend en compte les principes du développement durable. D’un montant de 60 000 €, cette étude met l’accent sur la préservation de la biodiversité et du paysage, la lutte contre les pollutions diverses et l’imperméabilisation des sols, la gestion des déchets et l’accessibilité.
  • Acquisition d’un terrain pour la construction d’un éco-building
    Pour la construction de la Maison internationale des chercheurs, et en collaboration avec le Polytechnicum, le SAN s’est porté acquéreur du terrain pour un montant de 450 000 €. Ce bâtiment, situé sur la Cité Descartes, est construit selon les méthodes et techniques propres à l’éco-construction et au développement durable. Ainsi sont privilégiés une haute performance énergétique du bâtiment, une gestion de l’eau respectueuse de l’environnement, et un chantier à faibles nuisances.
  • Promotion de l’éco-responsabilité pour le SAN et les entreprises du Val Maubuée
    Le SAN soutient la prise en compte du développement durable dans la vie de l’entreprise, notamment en promouvant une entreprise solidaire, tout en réduisant les nuisances que celle-ci peut occasionner sur l’environnement. Cette démarche, d’un montant de 60 000 €, est initiée à l’intérieur même du SAN avant d’être progressivement diffusée aux entreprises du Val Maubuée. Deux actions phares : la sensibilisation au recyclage des déchets et la promotion du covoiturage

Encourage

  • 9 partenaires SAN de Sénart (pilote du projet), SAN de Marne-la-Vallée / Val Maubuée (France), Torfaen, Stevenage (Royaume-Uni), Zoetermeer (Pays-Bas), ENTP, plus trois centres de recherche universitaires : Polytechnicum de Marne-la-Vallée (France), CERAA - Centre d’étude, de recherche et d’action en architecture (Belgique) et TNO - Institut de recherche (Pays-Bas).
  • Budget : environ 9 millions d’euros dont près d’1 million d’euros pour le SAN du Val Maubuée et 700 000 euros pour le Polytechnicum.
  • Projet terminé en décembre 2008.

logo_encourage