Daniel Guillaume

VICE-PRÉSIDENT, CHARGÉ DE LA GESTION
ET DU DÉVELOPPEMENT DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS

MAIRE-ADJOINT DE CHAMPS-SUR-MARNE

L’étiquette d'apparatchik… ça m'amuse

Daniel Guillaume © Myriam Tisserand - CA Val Maubuée

Au premier abord, Monsieur Guillaume peut faire peur. Il adore ça… Regard bleu acier, grain de voix forgé par le tabac et les revendications sociales, cela fait maintenant trente ans qu'il secoue les assemblées communautaires de ses légendaires coups de gueule. Et puis, au deuxième abord, en douceur et avec toute la franchise qui le caractérise, Daniel se dévoile : "Il n'y a pas plus pacifiste que moi. Si je suis entré en politique, c'est justement pour défendre la paix, la paix au Vietnam, à l'époque. Moi, je n'ai pas rencontré Dieu, j'ai rencontré le Syndicat du livre, c'est ce qui m'a permis de mener des combats contre l'injustice. Mais attention, je n'ai jamais frappé personne !"

Ainsi, c'est avec fierté que "l’ouvrier bac moins dix", comme il aime se définir, raconte avoir interpelé Gaston Defferre sur la désindustrialisation de la région parisienne (en 1985). Il évoque aussi le bonheur d'avoir emmené des "mômes" à l'ONU rencontrer le secrétaire général Boutros Boutros-Ghali (dans les années 1990).

Légitimement investi par le Parti communiste, il aurait pu prétendre à la succession de Lionel Hurtebize, maire de Champs-sur-Marne. "Dès 1989, j'ai proposé que ce soit Maud Tallet, charismatique et connue des Campésiens, plutôt que moi, raconte-t-il. Je ne le regrette pas. Aujourd'hui, nous formons une bonne équipe" Après un mandat consacré à l'emploi et la formation, deux aux transports, le vice-président aborde son deuxième mandat au sport avec une mission principale : la construction d'un pôle aquatique à la Cité Descartes. "Orienté sport récréatif, sport éducatif et sport diplômant, ce grand équipement va répondre aux besoins de nos habitants et de nos étudiants. Mes collègues me taquinent en le nommant déjà ‘Pôle Daniel Guillaume’. On verra bien à l'issue de ce mandat…"

 BIO EXPRESS

> Daniel Guillaume est né en 1950 et a grandi à Argenteuil (95).
> 1964-1967, apprend le métier de conducteur typographe au collège d'enseignement industriel de Saint-Ouen, où il crée un Cercle des jeunesses communistes.
> 1967-1979, travaille dans l'imprimerie, dont celle des Compagnons du Tour de France.
> 1968, adhère au Parti communiste (PC), un jour de fête de l'Humanité.
> 1979, devenu permanent du PC, arrive à Champs-sur-Marne pour seconder Lionel Hurtebize lors des élections cantonales.
> 1983, élu maire-adjoint à Champs-sur-Marne, vice-président de l'Agglomération, président de l'EPAMarne (jusqu'en 1986).
> 2014, retraité depuis quatre ans, entame son cinquième mandat à l'Agglomération.

Portrait tiré du valmaubuée mag #126 – Été 2014
Tous les portraits