Audace architecturale et excellence environnementale pour les cinémas de la Ferme du Buisson et le centre de loisirs du Verger

L’équipe de maîtrise d'œuvre chargée de la reconstruction du centre de loisirs du Verger et de la restructuration / extension des cinémas de la Ferme du Buisson, à Noisiel, a été désignée. Il s’agit de l’atelier Randja-Farid Azib dont le projet, pour le moins « contemporain », répond parfaitement aux besoins des futurs utilisateurs.

Le challenge était de taille : réaliser durablement deux équipements distincts et contigus, un complexe cinématographique et un centre de loisirs, dans le prolongement de la Ferme du Buisson, scène nationale installée dans des bâtiments inscrits à l’inventaire des monuments historiques. Pari tenu, le projet proposé par l’atelier Randja a surpris, et convaincu le jury de concours. Le programme se présente comme un monolithe de béton qui viendra se « greffer » dans la continuité de l’aile est de la Ferme du Buisson et s’ouvrira sur un petit parc dans sa partie sud.

Les cinémas

Livrés en 1990 suivant les plans de Bernard Huet, architecte chargé de la réhabilitation de la Ferme du Buisson, les cinémas ne répondaient plus aux exigences d’acoustique, de confort et d’accessibilité d’aujourd’hui. Le projet de l’atelier Randja prévoit pour la restructuration et l’extension des cinémas, sur 1 110 m² :

  • un grand hall d’accueil
  • un espace de convivialité, d’exposition et de visionnage pour des programmes courts, en mezzanine, sous la charpente centenaire
  • une salle de travail et de montage
  • une salle de projection de 257 places avec un écran format cinémascope de 13 m
  • une salle de projection de 148 places avec un écran format cinémascope de 7,5 m
  • deux cabines de projection connectées par une coursive et équipées pour des projections classiques et numériques
  • des fauteuils dont le confort ira au-delà des normes prescrites par la CST, commission supérieure technique de l’image et du son.

Coût total de l’opération : 3,8 M€ TTC dont 500 000 euros financés par l’Union européenne dans le cadre du projet sur la rénovation durable Greenov et 450 000 euros financés par le conseil général de Seine-et-Marne.

Le centre de loisirs

Les préfabriqués qui abritaient le centre de loisirs du verger depuis les années 1980 seront démolis pour laisser place à un espace de 950 m² éclairé en façade par cinq baies vitrées. Les espaces seront répartis ainsi :

  • une grande salle d’évolution
  • des salles d’activité

A l’issue des travaux, l’équipement sera rétrocédé par le SAN à la commune de Noisiel.
Coût total de l’opération : 3,7 M€ TTC

 

En savoir plus :