Aménagement de la rivière anglaise

Régénérer la rivière et ses abords

Au fil du temps, feuilles et branchages se sont accumulés dans le lit de la rivière anglaise, perturbant l’écosystème. Les libellules et les batraciens n’y trouvent pas leur compte.

Opération de nettoyage sur ponton amphibieUne grande opération de nettoyage est réalisée pour redonner vigueur à l’écosytème. La technique utilisée permet de ne pas assécher la rivière et fait appel à une pelle amphibie, des pontons flottants et un pousseur pour un impact minimal sur le lieu.

Les connaisseurs auront remarqué la rivière anglaise, les autres y auront vu un espace boisé comme un autre. Peu visible depuis le chemin du parc, la rivière anglaise étonne par sa végétation abondante, qui laisse peu filtrer la lumière. Le résultat : certaines espèces végétales et animales, comme les libellules, ont du mal à se développer.

Pour permettre la rencontre entre le visiteur et la rivière anglaise, une zone humide est créée au niveau du coude de la pièce d’eau. Une mise en lumière et la création de pentes douces permettront l'installation d’une végétation aquatique et d’une faune associée (batraciens, libellules...). Pour une immersion totale au coeur de cette zone humide et se laisser surprendre par sa biodiversité, un ponton de plus de 70 m est aménagé : le promeneur se fait explorateur et découvre roseaux, carex, iris des marais...

Passerelle sur la rivière anglaise - projet

Pour entrer dans la grande prairie ouest depuis l’entrée est du parc, il faut franchir la rivière anglaise. Mais à cet endroit, difficile de croire que c’est une rivière que l’on franchit : il n’y a pas de végétation aquatique et la passerelle offre une vue sur un arrondi sombre de la Marne.

La passerelle permettant de franchir la rivière anglaise est déplacée en aval et sa largeur est réduite pour retrouver taille humaine. Le promeneur découvre véritablement la pièce d’eau et sa végétation aquatique.

< Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 Suivant >